Les diamants

Le diamant tient son nom grâce à sa dureté (en grec: adamas qui signifie indomptable).
Il n'existe pas de matière plus dure: le diamant est pour ainsi dire incassable. Sa puissance abrasive est 140 fois plus puissante que celle du corindon. Cependant, la dureté du diamant varie selon ses facettes. C'est la raison pour laquelle il est possible de tailler un diamant avec un autre diamant (ou avec de la poudre de diamant qui, probabilité statistique oblige, peut contenir divers degrés de dureté de diamant).

Comment évalue-t-on la qualité d'un diamant?

Seuls 20% de tous les diamants conviennent pour la fabrication de bijoux. La majeure partie est utilisée dans
l'industrie. En effet, ceux-ci sont indispensables pour les couronnes de perçage, les fraiseuses, les outils de
travail du verre, les meules, ainsi que dans le domaine de la science pour les techniques de mesure et les
tests de dureté. L'évaluation de la qualité des diamants de bijouterie nécessite de nombreuses connaissances
techniques et beaucoup d'expérience. Sont pris en compte la couleur (colour), la pureté (clarity), la taille (cut) et le
poids (carat). Ce sont ces quatre "c" qui déterminent la valeur d'un diamant.

La couleur

Il existe des diamants de toutes les couleurs. La plupart d'entre eux sont dans les tons jaunes - leur graduation est
évaluée selon les mêmes critères que les diamants incolores. Certains diamants, plus rares, de coloris plus
prononcés (vert, rouge, bleu, pourpre, marron, jaune) ainsi que les coloris fantaisie (fancy diamonds) sont très prisés par les amateurs de diamants.

La pureté

Chez nous, on juge la pureté d'un diamant uniquement d'après sa perfection intérieure. Aux Etats-Unis et en
Scandinavie, sa qualité extérieure compte également. La pureté d'un diamant peut être altérée par la présence
de minéraux, de fissures et de phénomènes liés à sa croissance. Ces altérations se nomment communément
"inclusion"- on les nommait jadis également "fautes" ou "crapauds". Les diamants qualifiés de purs sont les diamants taillés qui ne laissent apparaître aucune impureté à un grossissement de 10 fois. Les défauts qui pourraient apparaître à de plus forts grossissements ne sont pas pris en compte lors de la graduation.

La taille

On juge un diamant quant à forme de la taille, aux proportions, à la symétrie ainsi qu'aux autres caractéristiques d'aspect extérieur. Le type de taille standard en France et en Suisse est le "brillant", en Europe du Nord, le "brillant standard scandinave". Vous trouverez plus d'informations sous www.amara.ch (disponible uniquement en allemand).